logo_la-libre
Des bâtisseurs d’avenir “made in Belgium”

Publié le dimanche 29 juin 2014

Cet été, “La Libre” part à la rencontre de neuf jeunes entrepreneurs. Ils sont jeunes, créatifs, n’ont pas froid aux yeux et sont branchés “réseaux” et “communautés”. Premier volet de notre série avec Louis Cornet qui a créé sa société Movify.

Ces entrepreneurs qui construisent notre avenir.

Cet été, “La Libre” a décidé de suivre l’aventure de neuf jeunes entrepreneurs qui ont lancé des concepts innovants. A l’exception d’un seul, ils ont tous moins de quarante ans. Ils sont sortis de nos universités et hautes écoles et n’ont pas froid aux yeux. Ce qui frappe d’emblée, c’est l’innovation qu’ils déploient. La façon dont ces start-ups se sont créées, se sont développées et les concepts qu’elles proposent n’auraient pas pu émerger il y a cinq ou dix ans. Ces jeunes surfent sur de nouvelles vagues et leur vision, leur façon d’aborder l’entrepreneuriat, est totalement novatrice. Ce sont ces modèles qui, espérons-le, feront la force de notre tissu économique de demain.

Technologies et réseaux

Les technologies récentes ont offert à certains d’entre eux l’opportunité de créer des métiers inédits. Ils se sont immergés dans les nouvelles applications pour en tirer des sources de créativité. Movify est spécialisée dans le développement de solutions mobiles sur-mesure pour les entreprises et Universem aide ses clients à être mieux référencés sur les moteurs de recherche en développant une stratégie pour attirer les visiteurs sur les sites web. Les initiateurs de la start-up 87 seconds offrent aussi une initiative atypique en se spécialisant dans des capsules vidéo animées dans le but de transmettre un message, une communication d’entreprise en ligne. Famest s’est inspiré des réseaux sociaux en proposant aux jeunes (filles essentiellement) un site pour se mettre en scène avec des vêtements tagués et en offrant des bons de réduction sur ces marques taguées. Wikipower a lancé une plateforme pour faciliter des achats groupés d’énergie en ligne.

Les notions de réseaux, de communauté, de collaboration et de co-création sont présentes chez la plupart d’entre eux. On retrouve ces axes dans le développement de Brussels Beer Project qui, au-delà de la commercialisation de bières, est un véritable concept basé sur la co-création de bières atypiques et dont le marketing est basé sur la communauté.

C’est aussi la communauté du crowdfunding qui a permis à certains d’entre eux de se financer ou de se créer un réseau de partenaires au-delà du financement. La jeune Marine André de Bee Nature a ainsi basé le développement de son projet et le choix de l’égérie de sa marque de cosmétiques sur les réseaux sociaux. En choisissant le crowdfunding, Woké reconnaît que le retour humain est extraordinaire et que sa société a été transformée par cette expérience.

Et, dans ce panel, il y a un outsider : Fearhunters. Gauthier Bribosia est le plus âgé (47 ans) et est l’initiateur d’une co-création… avec ses deux enfants. C’est au pays des monstres et des peurs qu’il nous entraîne en rasant certains tabous. Là aussi, la communauté du crowdfunding lui a permis de se financer en partie.

Force et dynamisme

Quelle est la marque de fabrique de ces entrepreneurs ? Quelles sont leurs forces ? La plupart d’entre eux reconnaissent que leurs études ne les ont pas poussés vers l’entrepreneuriat. Certains sont issus de familles où l’esprit d’entreprendre était présent. L’exemple vient d’en haut. Ce qui les caractérise tous, ce sont des qualités intrinsèques : la créativité, l’enthousiasme, la force de travail, la volonté, l’ardeur et la conviction. C’est leur dynamisme et leur courage qui sous-tendent leurs projets. On y parle plus de collaboration, de communauté que de concurrence ou de compétition. Grâce à eux de belles histoires s’écrivent. On n’est cependant pas au pays des Bisounours : ces jeunes entendent imprimer leur marque dans la société et y être des acteurs dans le cadre de projets souvent collaboratifs. Cette ténacité et l’optimisme qu’ils dégagent sont un véritable bain de jouvence dans lequel il est bon de se plonger pour réaliser que, grâce à des entrepreneurs, l’avenir est en marche.

Movify : des solutions qui bougent avec vous

Louis Cornet n’a pas créé sa société Movify directement à la sortie de son Master en informatique à l’Université de Namur. Il a eu un parcours professionnel d’un peu plus de 10 ans dans la consultance en informatique et en management. Surfant sur la vague des nouvelles technologies, la société Movify offre la possibilité aux entreprises de se mettre à l’heure des tablettes et des applications, d’en tirer un avantage pour leur métier et d’offrir à leurs clients de nouveaux services orientés vers l’avenir. “Notre mission est de créer de nouvelles opportunités pour nos clients au moyen d’applications mobiles. Ces solutions doivent leur permettre d’explorer de nouveaux marchés. Nous nous différencions de nos concurrents d’abord par notre excellente connaissance des secteurs de la finance et de l’énergie, mais aussi grâce à notre capacité à construire des applications multi-plateformes”, explique Louis Cornet.

Quatre services

Movify offre ainsi quatre services. En matière de stratégie mobile, elle peut analyser le marché d’un client, ses concurrents et son positionnement. Dans le cadre d’une vision à long terme, Movify analyse comment ses clients peuvent se différencier par rapport à leurs concurrents grâce aux solutions mobiles. Cela passe notamment par l’organisation de workshops d’innovations basés sur des mises en situations ludiques des futurs utilisateurs de l’app. “Dans un deuxième temps, nous créons sur-mesure les applications mobiles adaptées aux besoins de nos clients. Nous les développons de A à Z de l’idée à la publication sur les app stores”, ajoute Louis Cornet. Pour les entreprises ayant déjà développé leurs propres applications, Movify peut proposer un audit d’ergonomie basé sur des technologies spécifiques et voir comment améliorer la qualité de l’application. 

“Dans le cadre du quatrième service que nous offrons, nous mettons à la disposition des entreprises du personnel qualifié pour une période déterminée pour les aider dans la création de leurs applications. Qu’il s’agisse d’expertise en développement mobile, ergonomie, design graphique ou gestion de projet, ces personnes s’intègrent dans les équipes des clients”, note Louis Cornet. Movify a désormais comme clients BNP Paribas Fortis, Hello Bank, Fintro, Sopra Banking Software et BDO dans le secteur financier, ou encore SunSwitch et Certinergie dans le secteur de l’énergie et Portima pour des applications destinées aux courtiers en assurances. A titre d’exemple, Movify a développé pour la société BDO un tableau de bord présentant sur iPad des indicateurs de performance financiers aux dirigeants d’entreprise. Les dirigeants peuvent ainsi visualiser en quelques secondes, et de manière graphique, si les objectifs de vente ou de satisfaction client sont atteints. Movify a aussi mis au point l’application CertiPad pour Certinergie. Il s’agit d’un outil pour le contrôle d’installation électrique basse tension domestique. CertiPad permet au technicien d’annexer des photos, des plans et schémas de l’installation électrique. Le contrôle achevé, l’application génère un rapport récapitulatif pouvant faire office de procès-verbal de visite. Le client signe celui-ci électroniquement et le rapport lui est automatiquement envoyé par email.

Lancée au début de l’année 2013, Movify s’est adjoint les services de dix personnes couvrant ainsi l’entièreté des compétences nécessaires à la création d’apps. Quand on lui demande s’il ne regrette pas d’avoir quitté un statut de salarié pour lancer son activité, la réponse de ce jeune entrepreneur fuse : “J’aime vraiment ce que je fais. Je suis dans mon élément et je peux enfin développer ce projet qui me tenait à cœur. Ma femme me soutient dans cette aventure et j’envisage l’avenir de façon positive”. Quand on lui demande quel conseil il donnerait aux jeunes qui songent à se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, il répond : “Osez sauter dans l’inconnu, vous ne le regretterez pas”.

Download the PDF file .